Mapping Game : Un jeu de cartographie basé sur du WebMapping

L’objet de ce billet est de vous faire partager un projet ludique qui me tenait à cœur depuis longtemps : la création d’un jeu de cartographie en ligne intitulé Mapping Game. Le concept relativement simple est de franchir les niveaux en trouvant la donnée géographique mise en évidence dans un laps de temps donné. Chaque utilisateur de Geomatick appelé “Geomaticker” peut enregistrer son temps à la fin du QCM et passer au niveau suivant.

1. Quelles sont les données géographiques utilisées pour le jeu?

La construction est totalement automatisée, c’est-à-dire qu’un niveau du jeu est lié à une couche SIG mais la lecture de ses attributs est identique pour n’importe quelle donnée géographique. Trouver le noms des pays du monde ou les capitales est basé sur le même principe qu’identifier le nom d’une rue ou d’une rivière. Les Geomatickers provenant de pays différents, les premiers niveaux sont définis sur la géographie mondiale mais si vous voulez intégrer des données locales, vous pouvez en discuter sur le forum sur les niveaux du jeu. Dans cette première version, les couches SIG sont en format GeoJSON et le fond de carte est une base Open Source de CartoDB. La difficulté des niveaux est subjective et des retours sur le forum sont attendus pour régler cette problématique.

2. Sur quelles technologies est basée l’interface?

Mapping Game a été développé sur des technologies Open Sources : les langages PHP POO, JavaScript et le SGBDR MySQL. Les API d’OpenLayers, de JQuery, de BootStrap et Font Awesome sont aussi utilisées. Dans l’esprit de partage du projet Geomatick, l’objectif à moyen terme est de pouvoir délivrer l’ensemble du code et de réaliser des tutoriels détaillés mais pour cela, il faut consolider et compléter le jeu. Ainsi, un forum sur le développement de l’interface est ouvert pour relever les bugs et discuter autour des technologies utilisées.

3. Quelles sont les fonctionnalités SIG mises en place?

En plus de la déclaration de la carte et de l’affichage des couches SIG, plusieurs fonctionnalités sont mises en œuvre afin de générer le QCM (3.1) et d’autres pour aider le joueur à se repérer sur la carte (3.2).

3.1. Le moteur du jeu

Le moteur du jeu est seulement basé sur deux fonctions en lien avec les attributs de la couche SIG du niveau donné. La première fonction consiste à prendre en compte une valeur du champ de la couche au hasard et de mettre en évidence sa géométrie par une couleur différente et par un zoom. La seconde liste tous les attributs et retourne un nombre de possibilités choisi dans le QCM.

3.2. Les contrôles d’OpenLayers

De nombreux contrôles sont mis à disposition dans l’API d’OpenLayers et certains d’entre eux peuvent être incorporés par le joueur sur la carte. Trois contrôles ont été ajoutés dans la version v0.1 du jeu : la position de la souris sur la carte (postionMap), la fenêtre de vue (overView) et la possibilité de redimensionner la carte (resizeMap).

Selon vos idées et votre pratique du jeu, ou bien pour implémenter de nouveles fonctionnalités SIG, il est possible d’échanger sur le forum prévu à cet effet.

En conclusion, il n’y a pas de conclusion mais que des perspectives d’évolution du jeu Mapping Game par la création de nouveaux niveaux avec de nouvelles données SIG, l’amélioration et le développement continu de l’interface, l’implémentation de nouvelles fonctionnalités SIG, la rédaction de tutoriels et bien d’autres projets de géomatique collaboratifs…

>>> Commencer le jeu!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *