Styles QGIS par symboles proportionnels

Une représentation cartographique soignée et adaptée apporte une plus-value incontestable à la lecture et à la compréhension d’un document. Dans cet article, on présente les styles QGIS par symboles proportionnels. Après quelques rappels sur la sémiologie graphique, on détaille l’affectation de ce type de styles par géométrie.

I. Symboles proportionnels et sémiologie graphique

Afin de générer une carte de symboles proportionnels, quelques bases de sémiologie cartographique sont à rappeler.

Il existe quatre grands types de données :

  1. les données quantitatives absolues;
  2. puis, les données quantitatives relatives;
  3. les données qualitatives nominales;
  4. et, enfin les données qualitatives ordonnées.
Types de donnéesDéfinitionExemple
données quantitatives absoluesDénombrement ou mesurePopulation
données quantitatives relativesIssue d’un calcul, transforméDensité de population
données qualitatives nominalesDonnées textes que l’on ne peut pas classerType de végétation
données qualitatives ordonnéesDonnées textes que l’on peut classerAppréciation des clients (satisfaisant, neutre, non satisfaisant)

Seuls les données quantitatives absolues peuvent être représentées par des symboles proportionnels. En clair, pour simplifier, la légende est définie par la taille des données.

Cependant, il est tout à fait possible de générer des symboles proportionnels par seul but figuratif. Nous pouvons prendre l’exemple d’une carte des voies, que l’on souhaite fluctuer par leur largeur réelle.

II. Symboles proportionnels selon le style de géométrie

II.1. Styles QGIS : les polygones

Pour commencer, on s’intéresse à la création de symboles proportionnels sur les polygones. Nous avons, par exemple, la couche des communes du département de la Drôme, et nous souhaitons afficher la population communale par cercles proportionnels.

Pour cela, dans QGIS, il suffit d’aller dans les propriétés de la couche, puis d’aller dans l’onglet « Symbologie ». Ensuite, cliquez sur « Remplissage simple », et dans le type de symbole, sélectionnez « Remplissage de centroïde ».

styles QGIS polygones
QGIS remplissage de centroïdes

Cliquez sur « Symbole », puis sur le bouton à droite de « Taille », et enfin sur « Assistant ».

QGIS sylbologie
styles QGIS par symboles proportionnels

Puis, une nouvelle fenêtre s’affiche. Il suffit donc de sélectionner notre champ population dans la source, puis d’actualiser les valeurs afin de réaliser la proportionnalité de la plus petite valeur, à la plus grande valeur.

Dans cet exemple, nous laissons Flannery comme méthode de calcul. Nous verrons par la suite les différentes méthodes.

QGIS symbole taille

Voici donc le résultat obtenu.

qgis cartographie stockage auxiliaire

Par ailleurs, il peut arriver que les symboles proportionnels se chevauchent, comme dans cet exemple.

cartographie par ronds proportionnels

Dans ce cas, il faut retourner dans la symbologie, pour modifier le mode de fusion des entités en « Multiplier ».

symbologie polygones
cartographie résultats du style proportionnel

II.2. Les styles proportionnels pour les points

Dans QGIS, la création de symboles proportionnels sur les points est relativement la même que pour les polygones. Il ne faut donc pas créer de « Remplissage de centroïde », mais tout simplement rester en mode « Symbole simple ».

symbologie QGIS points proportionnels

II.3. Lignes

Quant à la création de symboles proportionnels sur les lignes, la méthode est la même que pour les points. Ceci est très intéressant quand on souhaite représenter la largeur réelle des voies.

symbologie QGIS lignes

III. Styles QGIS par symboles proportionnels : types de proportionnalités

Comme vu précédemment, il existe différentes méthodes de calculs de proportionnalité :

  • Flannery,
  • Surface
  • puis, la méthode Rayon
  • Enfin, la méthode Exponentiel.

La méthode Flannery permet de compenser une mauvaise perception humaine de la taille des cercles, et n’est donc pas proportionnelle. Pour aller plus loin, voici un article très intéressant : https://makingmaps.net/2007/08/28/perceptual-scaling-of-map-symbols/ .

Puis, la méthode Surface garde la proportionnalité entre les ronds.

Ensuite, la méthode Rayon garde la proportionnalité par rapport au rayon. Cette dernière méthode montrera donc un écart plus grand entre les valeurs moyennes et élevés, qu’entre les valeurs moyennes et faibles. Cette méthode Rayon, est donc à utiliser avec prudence.

Enfin, en ce qui concerne la méthode Exponentiel, elle permet de sur-représenter les valeurs extrêmes.

En conclusion, il ne reste plus qu’à faire une mise en page QGIS.

Cet article est rédigé par Marc-Antoine Georgeault, géomaticien indépendant. Vous pouvez découvrir toutes ses compétences SIG et ses projets sur son site : https://www.marcantoinegeorgeault.com .

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Styles QGIS par symboles proportionnels

  1. Article très intéressant et utile par exemple en appui à la visualisation de la taille des parcelles pour une analyse foncière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.