Développement d’un WebMapping pour l’Alliance pour la Préservation des Forêts avec Agrarian Systems Consulting

Geomatick est heureux de partager une nouvelle coopération avec la société Agrarian Systems Consulting (ASC) basée à Montpellier. Cette startup française est dirigée par deux entrepreneurs très compétents : Corentin Lucas et Hugo Lehoux. Ils participent à de nombreux projets internationaux, notamment en Afrique et en Amérique du Sud dans le domaine de l’agro-écologie et de la souveraineté alimentaire. Et bien évidemment, les problématiques géomaticiennes dans ce domaine sont nombreuses. Pour initier notre partenariat, Hugo Lehoux m’a donc proposé de réaliser ensemble un développement de WebMapping pour l’Alliance pour la Préservation des Forêts (APF) appelé Landscope. L’objectif du développement est de cartographier les différents projets de l’APF de manière dynamique. Puis, à partir d’un espace membre, un administrateur peut ajouter des nouveaux projets. Le résultat du développement géomatique est disponible sur : https://landscope-f59f1.web.app/ .

I. Contexte du projet de cartographie de l’APF

L’Alliance pour la Préservation des Forêts fournit des outils afin de donner les moyens aux entreprises françaises de mieux protéger les forêts. Landscope est une cartographie de projets qui allient des objectifs de protection des ressources naturelles avec des objectifs de développement économique. Une approche paysagère est privilégiée pour mener à bien les travaux mis en place. Les projets identifiés sont le fruit d’un travail de revue de la littérature existante réalisé en mai 2020 par l’ASC. Le développement du WebMapping montre ces projets sur l’ensemble sur les différents continents.

développement du webmapping : exemple d'un projet en forêt amazonienne

II. Développement du Webmapping : Outils SIG utilisés

Dans cette section, on présente succinctement l’architecture SIG et les technologies utilisées pour le back-end et le front-end. Un serveur DEBIAN 10 externalisé constitue le système d’exploitation retenu pour la mise en place des outils SIG.

II.1. Back-End du SIG

L’installation du Système de Gestion de Base de Données (SGBD) PostgreSQL garantit le stockage des informations des projets de l’APF. Son extension PostGIS permet de gérer les géométries spatiales des projets. Ces dernières peuvent être des (multi)points, des (multi)lignes, des (multi)polygones ou une collection de géométrie. Différents rôles d’utilisateurs sont créés pour l’administration de la base de données créée.

Ensuite l’objectif est de pouvoir transférer les informations géographiques et attributaires depuis l’interface du WebMapping vers la base de données. A moyen terme, il est aussi question de diffuser les objets géographiques vers des partenaires via des protocoles HTTP (WMS et WFS). On a donc mis en place le serveur cartographique GeoServer afin de sécuriser les couches SIG publiées et d’établir le WFS-Transactionnel (WFS-T).

Puis après quelques configurations des outils SIG, on a pu développer le front-end.

II.2. Développement du WebMapping : Front-End

On développe le front-end à l’aide de la technologie React. Elle favorise une évolution du projet et un déploiement rapide. Le package Semantic propose un ensemble d’éléments pour optimiser l’expérience utilisateur. Et la partie cartographique utilise l’API d’OpenLayers pour afficher les fonds de carte ainsi que les données du projet en WFS.

Puis, Firebase gère la connexion à l’espace administrateur. Une fois connectée, l’administrateur peut dessiner le projet de l’APF et saisir l’ensemble des informations détaillées. La validation de ces informations bancarise les données via le protocole WFS-T.

Enfin, on construit (build) le projet puis on le déploie facilement avec un rendu cartographique optimal.

En conclusion, à l’aide du logiciel de gestion de version distribuée Github, Geomatick et ASC ont pu réaliser le développement d’un WebMapping complet pour l’APF. A la suite de l’installation et de la configuration des outils SIG sur DEBIAN 10, les packages React, Semantic, Firebase et OpenLayers offrent un panel parfait pour le front-end. Puis, la mise en place du protocole WFS-T complète l’intérêt géomatique de ce développement.

Pour plus d’informations sur la société ASC, vous pouvez vous référer à leur site internet et n’hésitez pas à les contacter. Vous avez besoin de mettre en place une architecture SIG et/ou de développer un WebSIG, Geomatick est à votre service.

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Florian Delahaye

Fondateur et Administrateur de Geomatick. Consultant en Géomatique. Docteur en Géographie, Spécialités en SIG et Télédétection.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *